Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Rénovation en Ille-et-Vilaine

Réflexion pour le chauffage - Octobre 2012

18 Juillet 2013 , Rédigé par Florent Publié dans #isolation, #chauffage

La maison est chauffée par une chaudière au fioul avec chauffage central, l'eau chaude sanitaire est produite par cette même chaudière, mais avec pour originalité d'avoir un ballon d'eau chaude électrique pour pouvoir arrêter complètement la chaudière l'été. En appoint l'insert dans le salon permet une partie du chauffage au bois.

Pour nous, que ce soit par conviction écologique ou même économique, il n'est pas question de garder ce type de chauffage. Non seulement les prix du fioul, je pense continuerons d'augmenter, mais en plus la cuve cachée sous une bute de terre dans le jardin nous hérisse le poil...

Bref tout ça pour dire que nous avons commencé à nous creuser la tête sur que faire pour réduire les coûts de chauffage.

Notre première idée a été l'installation d'une chaudière à granulé bois. Le prix d'une installation après devis (chaudière Viessman + silo) revient à environ 13000 €. Si l'on regarde le gain envisagé par rapport au prix du kilowatt/heure, on peut imaginer une rentabilité sur 15 ans (le vendeur vous dirait moins forcément).

Finalement, nous n'avons pas retenu cette solution pour 2 raisons :

  • Après avoir eu l'info en off d'un vendeur de chaudière granulé (les relations ça sert...), le granulé en Bretagne (et dans toute région humide) n'est pas conseillé, en effet il a tendance à reprendre de l'humidité durant son stockage ce qui encrasse rapidement les brûleurs (on peut se poser la question sur la durée de vie de la chaudière).
  • Le chauffage le moins cher est encore celui que l'on ne dépense pas. Je m'explique, plutôt que de dépenser de l'argent dans un système de chauffage "écologique" mais néanmoins coûteux, pourquoi ne pas améliorer significativement l'isolation de la maison. Il se trouve que la maison de part ses formes simples et l'avancée de toit conséquente se prête bien à de l'isolation par l'extérieur.

Voici un tableau que j'ai utilisé afin d'estimer le coût de chauffage en fonction du type de chauffage retenu, mais aussi des travaux effectués. Les 2 surfaces correspondent, pour les 101 m², à la surface actuellement chauffée, et les 172 m², à la surface définitive après aménagement du rez-de-chaussée.

Réflexion pour le chauffage - Octobre 2012

Comme vous pouvez le constater les économies ne sont pas négligeables (le tableau ne prends pas les éventuelles évolution des différents coûts d'énergie, mais l'idée était d'avoir une tendance). De là à parler de retour sur investissement je n'irai pas jusque là. Mais il y a tout de même un facteur supplémentaire à prendre en compte, la maison prend de la valeur si un jour il fallait envisager une revente.

En conclusion nous avons donc choisi de partir sur une isolation par l'extérieur en supprimant le chauffage central au fioul et en installant des radiateurs électriques d'appoint (notamment dans les chambres). Le reste du chauffage sera assuré par l'insert, nous installerons également un système de diffusion d'air chaud pour optimiser tout ça.

Partager cet article

Commenter cet article