Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rénovation en Ille-et-Vilaine

Articles récents

Réflexion pour le chauffage - Octobre 2012

18 Juillet 2013 , Rédigé par Florent Publié dans #isolation, #chauffage

La maison est chauffée par une chaudière au fioul avec chauffage central, l'eau chaude sanitaire est produite par cette même chaudière, mais avec pour originalité d'avoir un ballon d'eau chaude électrique pour pouvoir arrêter complètement la chaudière l'été. En appoint l'insert dans le salon permet une partie du chauffage au bois.

Pour nous, que ce soit par conviction écologique ou même économique, il n'est pas question de garder ce type de chauffage. Non seulement les prix du fioul, je pense continuerons d'augmenter, mais en plus la cuve cachée sous une bute de terre dans le jardin nous hérisse le poil...

Bref tout ça pour dire que nous avons commencé à nous creuser la tête sur que faire pour réduire les coûts de chauffage.

Notre première idée a été l'installation d'une chaudière à granulé bois. Le prix d'une installation après devis (chaudière Viessman + silo) revient à environ 13000 €. Si l'on regarde le gain envisagé par rapport au prix du kilowatt/heure, on peut imaginer une rentabilité sur 15 ans (le vendeur vous dirait moins forcément).

Finalement, nous n'avons pas retenu cette solution pour 2 raisons :

  • Après avoir eu l'info en off d'un vendeur de chaudière granulé (les relations ça sert...), le granulé en Bretagne (et dans toute région humide) n'est pas conseillé, en effet il a tendance à reprendre de l'humidité durant son stockage ce qui encrasse rapidement les brûleurs (on peut se poser la question sur la durée de vie de la chaudière).
  • Le chauffage le moins cher est encore celui que l'on ne dépense pas. Je m'explique, plutôt que de dépenser de l'argent dans un système de chauffage "écologique" mais néanmoins coûteux, pourquoi ne pas améliorer significativement l'isolation de la maison. Il se trouve que la maison de part ses formes simples et l'avancée de toit conséquente se prête bien à de l'isolation par l'extérieur.

Voici un tableau que j'ai utilisé afin d'estimer le coût de chauffage en fonction du type de chauffage retenu, mais aussi des travaux effectués. Les 2 surfaces correspondent, pour les 101 m², à la surface actuellement chauffée, et les 172 m², à la surface définitive après aménagement du rez-de-chaussée.

Réflexion pour le chauffage - Octobre 2012

Comme vous pouvez le constater les économies ne sont pas négligeables (le tableau ne prends pas les éventuelles évolution des différents coûts d'énergie, mais l'idée était d'avoir une tendance). De là à parler de retour sur investissement je n'irai pas jusque là. Mais il y a tout de même un facteur supplémentaire à prendre en compte, la maison prend de la valeur si un jour il fallait envisager une revente.

En conclusion nous avons donc choisi de partir sur une isolation par l'extérieur en supprimant le chauffage central au fioul et en installant des radiateurs électriques d'appoint (notamment dans les chambres). Le reste du chauffage sera assuré par l'insert, nous installerons également un système de diffusion d'air chaud pour optimiser tout ça.

Voir les commentaires

L'électricité - Octobre 2012

17 Juillet 2013 , Rédigé par Florent Publié dans #électricité

Au commencement le tableau électrique c'était ça :

L'électricité - Octobre 2012

Nous sommes donc tous d'accord pour dire que d'un point de vu sécurité et normes actuelles on est loin de l'idéal.

Quelques numéros notés sur une feuille de papier pour tenter d'identifier à quoi sert chaque fusible. Sauf que l'installation a été modifiée au fur et à mesure, moralité, certains fusibles servent pour des prises et des lampes mais pas dans les mêmes pièces... En gros aucune logique et pas moyen de s'y retrouver.

Vous noterez les 4 interrupteurs heures creuses à tout à gauche... quand on veut faire des économies... l'avantage c'est que je n'aurais pas besoin d'en acheter, au prix que ça coute...

On a donc prévu dès le début un changement du tableau électrique, mais quitte à refaire toute l'installation électrique, autant mettre le tableau dans un endroit moins gênant. Nous avons donc décidé d'installer le nouveau tableau dans le garage. Ceci a également l'avantage de pouvoir refaire l'électricité au fur et à mesure de l'avancement de la rénovation, l'ancien tableau étant alimenté par le nouveau tableau et un disjoncteur 63mA pour lui tout seul.

Voici donc le nouveau tableau électrique (vous constaterez qu'il y a déjà bcp de fils, c'est normal la photo a été prise récemment et à l'heure ou j'écris l'article un certain nombre de pièces on déjà été rénovées) :

Photo à venir

Il est fixé sur un châssis en bois, un coffrage sera réalisé plus tard (bcp plus tard ?) lorsqu'il n'y aura plus de modifications prévues.

D'un point de vue technique il s'agit d'un châssis ABB équipé en Legrand, 4 rangées (pour une maison de 200m² il faut bien ça, je ne sais d'ailleurs pas si cela sera suffisant à terme, on verra bien...)

Voir les commentaires

Installation VMC - Septembre 2012

9 Juillet 2013 , Rédigé par Florent Publié dans #VMC

La maison n'est pas équipée de VMC, une simple ventilation naturelle est mise en place (des trous dans les murs au niveau de la salle de bain, des WC et de la cuisine en haut et en bas du mur vers l'extérieur font office de ventilation). Je vous cache pas que l'on a connu mieux tant pour l'isolation en hiver que pour évacuer l'humidité de la maison.

Installation VMC - Septembre 2012

Le premier chantier est donc l'installation d'une WMC hygroréglable. Notres choix s'est porté sur le modèle Bahia d'Aldès, un bon rapport qualité prix :

L'accès aux combles étant facile l'installation du bloc n'a pas été trop compliqué, le plus pénible est de retirer toute la laine de verre étalée au sol pour pouvoir évoluer tranquillement.

Les bouches de ventilation pour la cuisine et la salle de bain de la même façon sont très facile le plafond étant en brique, en revanche les WC se trouvant dans l'agradissement de la maison (fait en 84) bizarrement il y a une dalle en hourdis béton d'une vingtaine de centimètres d'épaisseur au plafond (en donc en plancher dans les combles). Pas d'autres choix que de sortir la Hilti, un peu galère, mais on a fini par y arriver.

La VMC est opérationnelle !!!

Voir les commentaires

Le jardin - juillet 2012

4 Juillet 2013 Publié dans #jardin

Comme évoqué dans le premier article, un terrain d'environ 1300 m², la maison est posée au milieu au fond du terrain, une sorte de hangar en tôle d'une trentaine de mètre carré.

L'originalité ? Des palmiers !!! et oui apparemment ça pousse très bien en Bretagne ! Autre originalité qui nous plait beaucoup moins des dizaines de rosiers, et oui on est pas adepte de ces plantes, comme on dit il en faut pour tout les goûts :)

Le jardin - juillet 2012

Comme vous pouvez le voir la maison est plantée plus ou moins au milieu du terrain et le hangar est au sud est. On peut apercevoir au Nord Est (en cherchant bien) la cuve de fioul enterrée sous un butte de terre.

Il va y avoir pas mal de boulot pour rendre ce jardin agréable il a été pas mal bétonné avec beaucoup de tout venant, des bordures bétons...

Si vous êtes pas trop mauvais vous devriez réussir à faire le rapprochement entre les photos et la vue aérienne ;)

Le jardin - juillet 2012
Le jardin - juillet 2012Le jardin - juillet 2012
Le jardin - juillet 2012Le jardin - juillet 2012
Voir les commentaires
<< < 10 20 30 31 32 33 > >>